CABINET D'HYPNOSE THERAPEUTIQUE ET PNL VAL D'OISE 95

Hypnose Ericksonienne

  HYPNOSE ERICKSONIENNE  

 

Milton erickson

 
"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors, ils l'on fait"
Mark Twain

 

Cette citation s’applique parfaitement au psychiatre américain Milton Erickson.

Sa renommée internationale lui valut plusieurs surnoms élogieux : "le thérapeute hors du commun", "le sage de Phoenix" ou encore le "wizard".

Dyslexique, daltonien, atteint de poliomyélite à dix-sept ans, il utilise ses handicaps et la maladie pour renforcer toutes ses ressources et découvre la force de l’autosuggestion.

Cela lui permettra non seulement de survivre mais aussi de recouvrer l’usage de la marche alors que la médecine le disait condamné.

C’est en 1928 qu’il débute l’exercice de la psychiatrie et développe au fil des ans une approche innovante de l’hypnose, plus pragmatique et totalement respectueuse des besoins des patients.

Il est considéré à l’heure actuelle comme le père des thérapies brèves.

Découvrez l'histoire et la vie de cet homme hors du commun en allant sur les 8 pages qui lui sont consacrées sur ce site.

 

 

DIFFÉRENCE AVEC L'HYPNOSE CLASSIQUE

 

L'hypnose Ericksonienne (on dit aussi parfois "nouvelle hypnose") s'oppose à l'hypnose classique du début du 20e siècle, par les moyens mis en œuvre  pour induire l'état d'hypnose et par la façon dont cet état est utilisé.

 

 

INDUCTION

 
Induction


Dans l'hypnose classique, l'induction (mise en état hypnotique) est autoritaire, le praticien donne des ordres au patient: "dormez", "fermez les yeux", etc. L'induction est globalement la même pour tout le monde. Mais tout le monde n'accepte pas de recevoir de tels ordres et c'est pourquoi les partisans de l'hypnose classique prétendent que tout le monde n'est pas hypnotisable.

Dans l'hypnose Ericksonienne, les techniques d'induction sont nombreuses et variées, et surtout elles sont adaptées au patient et à son état psychologique au moment de l'induction. Un des principes de base de l'hypnose Ericksonienne est d'utiliser ce que le patient apporte, c'est-à-dire ses caractéristiques psychologiques, son humeur du moment, ce qu'il aime, sa façon de parler, sa vision du monde et son mode de perception dominant (visuel, kinesthésique, auditif).

 
 

UTILISATION

 
Milton erickson 2

Dans l'hypnose classique, le praticien donne des suggestions directes au patient pour supprimer son symptôme, ou changer son comportement. Les résultats sont très variables suivant la personnalité du patient et son problème et ils sont rarement durables. Dans cette façon de procéder, le patient est passif, il écoute les suggestions et ne fait rien d'autre.

Avec l'hypnose Ericksonienne, il s'agit d'un processus interactif où le thérapeute réagit en fonction des réponses données par l'inconscient de chaque personne. Cela permet de traiter les problèmes directement là où ils se situent et de s'adapter aux besoins profonds du patient, d'où l'efficacité de l'hypnose Ericksonienne.

 

 Haut de page sable  Page d accueil sable

  

Source : http://www.hypnose-fr.com/hypnerick.php

Photos extraites des sites :
http://www.transe-formation.net/l-hypnose
http://www.psychologies.com/Therapies/Toutes-les-therapies/Therapies-breves/Articles-et-Dossiers/Methode-L-hypnose-ericksonienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Corinne Rodat-Vezzoli - 18 février 2015